Mexico Megalopolis

Cette année, le festival se concentre sur le Mexique et l'une de ses villes les plus glorieuses et les plus spectaculaires, Mexico. Au 16e siècle, avec une population estimée à 300 000 habitants, Tenochtitlan était déjà l'une des plus grandes villes du monde. En comparaison avec l'Europe, seules les villes de Paris, Venise et Constantinople auraient pu rivaliser avec elle. Elle faisait cinq fois la taille du Londres de l’époque de Henry VIII. Aujourd'hui, la ville de Mexico, l'ancienne Tenochtitlan, compte 25 millions de personnes, ce qui fait d’elle l'une des plus grandes métropoles du monde.

Il y a un siècle, seulement 10 % de la population mondiale vivait dans des villes. En 2050, ce sera le cas pour pas moins de 75 % d'entre nous. La perspective d'un boom urbain aussi gigantesque en seulement quelques générations offre une occasion unique : créer des villes qui ne diminueront pas, mais amélioreront le niveau de vie pour des millions de nouveaux citadins. Observer Mexico, une mégapole du ‘Tiers Monde’, signifie en partie regarder l'avenir. Les défis de la ville de Mexico sont ceux auxquels seront confrontées beaucoup d'autres villes dans les prochaines décennies à différents endroits du monde, et en Europe également.

Cette exposition présente une image de Mexico et contextualise cette mégapole dans la réalité d'un pays qui continue à se développer, mais se heurte encore à de nombreux défis. Les photographes mexicains et occidentaux ont capturé les problèmes du pays, tels que violence, migration, urbanisation, polarisation sociale ou ségrégation spatiale. Mais ils montrent aussi la capacité d’accueil des Mexicains, leur fierté nationale et leur conscience politique, des facteurs qui contribuent à la résilience et au développement durable de Mexico.

Photographes participants : Graciela Iturbide, Pablo López Luz, Yvonne Venegas, Maya Goded, Mark Alor Powell, Alejandro Cartagena, Adela Goldbard, Mauricio Palos, Olivo Barbieri, Martin Roemers, Melba Arellano, Livia Corona Benjamin, Sébastien Van Malleghem, Lara Gasparotto, An-Sofie Kesteleyn et Gert Verbelen.

 

Ambassadrice du festival Graciela Iturbide
Pour la prochaine édition, Graciela Iturbide a été invitée en tant qu’ambassadrice du festival. Née en 1941 à Mexico, Iturbide est considérée comme l'un des photographes majeurs et les plus influents d’Amérique latine des quatre dernières décennies. Sa photographie est d’une force visuelle et d’une beauté supérieures. Graciela Iturbide a développé un style photographique basé sur son vif intérêt pour la culture, les rites et la vie quotidienne dans son Mexique natal ainsi que dans d'autres pays. Iturbide a étendu le concept de la photographie documentaire pour explorer les relations entre homme et nature, individu et culture, réel et psychologie. Elle continue à inspirer une jeune génération de photographes en Amérique latine au-delà.